Loin des yeux, Loin du coeur?

Aller en bas

Loin des yeux, Loin du coeur?

Message  nOla le Mer 27 Fév - 2:33

Si un jour seulement j'aurais pu m'imaginer ce que cette rencontre de vacance allais changer dans ma vie. On étais toutes les deux sur la plage en train de bronzer, il y avais un groupe de mecs pas loin. On avais pas envie de se baigner, rester allonger sur notre serviette à mater les beaux mecs à jouer au foot étais beaucoup plus excitant. Un ballon se posa juste sur notre serviette comme par hasard, on ne savais pas vraiment si il l'avais fais exprès ou pas mais on étais toutes les deux contentes du résultat. Nous? Oui, l'autres avec moi c'est ma meilleure amie Isqah. Un prénom assez courant contrairement à ce que l'ont pourrais croire. Isqah est un prénom hébreu, ma meilleure amie est juive et cela signifie Jessica. Tous le monde l'appel comme sa, mais moi je trouve que Isqah est tellement plus beau et originale que je continue de l'appeler comme on l'appelais auparavant en Israël. Donc un de ces garçons s'approcha de nous et ramassa le ballon en se touchant les cheveux, on voyais qu'il essayais de nous impressionner et pour tout vous dire sa marchais! Qu'est-ce qu'il étais beau avec ses cheveux brun en arrière, sa musculature d'apollon et son bronzage divin, il avais tout d'un dieu... Comme tous les groupes de garçons et de filles de notre âge, ils vinrent tous s'asseoir avec nous sauf un qui lui restait avec sa copine un peu plus loin. Les affinités se précisèrent, celui que je trouvais pas mal finalement me dégoutais. Il riait pour n'importe quoi et passais son temps à dire de ces trucs... A se demander même d'où il sortait. Il y en avais un qu'étais charmeur plus que beau, le teint métissé, un sourire permanent et les yeux qui pétillaient. Ils s'appelaient Mohamed. On se revis plusieurs fois avant notre retour pour Paris. On s'échangea nos numéros de portable, sans oublier l'inévitable adresse msn. Le dernier jour on alla tous se manger un kebab mais ils partirent tous petit à petit il ne restait plus que Mohamed et Isqah qui à présent sortaient ensemble. J'étais heureuse pour eux deux, Isqah allais sans doute le revoir une fois qu'il serais de retour à Paris, je ne savais pas si eux deux sa allais durer mais après tout on étais jeune et on avais toute la vie pour profiter non? Mohamed reçut un coup de fil, il ne nous restais plus qu'une heure avant d'aller prendre le train et voilà maintenant qu'il devais rejoindre un copain de Marseille.

- Dis lui que tu le rejoins dans une heure, fais sa pour Isqah Moha...
- Nan, je dois aller le chercher à la gare maintenant mais venez avec moi et on attendras tous les quatre dans un petit parc à côté de la gare en attendant votre Tgv c'est pas grave...
- Bébé, j'ai pas envie de faire de nouvelle rencontre maintenant. J'ai juste envie de profiter une dernière fois de toi avant de partir...
- T'inquiète pas tu profiteras de moi, on laissera Salomé avec Matéo... Hein Salomé?

Il me fit un sourire forcé en inclinant la tête, je crois que je n'avais plus le choix de toute façon... On attendais son pote quand un métisse avec une grosse valise portant une casquette sur la tête et un marcel blanc, histoire qu'on puisse voir ses muscles sa... Je voyais déjà en lui, le prototype du mec macho, prétentieux et bogoss à la fois qui fais craquer toutes les filles pour les mettre dans son lit. Moha et Isquah passèrent leur dernière heure ensemble après avoir fais les présentations et moi j'étais assise sur ce banc avec ce mec qui faisait retourner toutes les filles qui passais devant ce banc. Ce qui pouvais bien m'énerver à sourire niaisement et faire des petits clin d'oeil! Il me pris mon portable et me dis d'une voix plus que pathétique. Heureusement qu'il n'avais pas l'accent, pas qu'il me dérange mais sur lui j'aurais trouvé sa encore plus agacant que sa simple présence.

- J'ai rajouté mon numéro dans bogoss au cas ou tu t'ennuie si jamais un jour tu passe sur Marseille et mon adresse msn si tu veux prendre de mes nouvelles...
- Oh merci vraiment...Mais je pense pas en avoir besoin... Mais bon qui sais...

Il rigola à ma remarque et voilà que venais l'heure du départ, Isqah et Mohamed se firent un dernier bisous sur le quai de la gare et on se promit tous de se revoir très vite sur Paris. Quelques jours plus tard, Isqah partis en Israël voir sa famille, voilà que je me retrouvais fin juillet et toute seul pour fêter mon merveilleux mois de vacance d'aout... J'avais hâte qu'il se finisse avant même qu'il ne commence. Le 1er Aout, c'étais mon anniversaire. Mon portable vibra, sa devais être Isquah, elle étais toujours la première à m'envoyer un bOn anniversaire à chaque fois accompagné d'un texte rappelant nos années d'amitiés qui défilait petit à petit. Mais en regardant mon écran ce n'étais pas elle, un numéro que je connaissais pas avec juste écris :" Je me souviens que c'est aujourd'hui comme tu me l'avais dis. B0g0ss' dans ton répertoire mais Matéo dans la vie... "
En lisant ces mots dans mon lit, mes lèvres s'écartèrent pour faire place à un sourire, il ne m'avais pas souhaiter mon anniversaire par fierté mais y avais pensé... L'heure qu'on avais passé ensemble, on avais quasiment passé tous notre temps à faire des reflexions sarcastiques sur le comportement de l'autre. Qu'est- ce qu'il étais chiant mais au fond qu'est-ce qu'il me faisait rire... Une rencontre au final que j'oublierais pas après ce qu'il viens de faire. J'en reçus un second une dizaine de minute plus tard " Rajoute mon msn... Qui sais un amie à Marseille sans avoir à supporter son accent insupportable sa peut être pratique surtout si il a mon physique... Bon ok Bon anniversaire quand même ^^ ." C'est bizarre mais mon sourire réapparut bizarrement comme un automate. Je me leva et alluma péniblement mon ordinateur, il étais long, bugais et ramais. Comme je n'avais aucune patience j'avais pris l'habitude de ne plus y aller mais je n'arrivais pas à dormir et apparement même Isqah m'avais oublié là ou elle étais... Alors autant passé mon anniversaire avec quelqu'un même si ce quelqu'un devait se prénommer Matéo. Je pris mon portable et rajouta l'adresse qu'il m'avais donné, il étais connecté. Cette nuit là on parla pendant 3heures d'affilés. Finalement, il me faisait rire et puis il n'étais pas si prétentieux qu'il le laissais croire.

Tous les soirs on avais comme un rendez-vous... On se retrouvais connecté, à se parler pendant des heures, trouvant toujours des choses à se dire même si c'étais n'importe quoi... Les jours passèrent et l'envie de se voir grandit. Mais il étais loin et j'étais loin de lui. Tout sa ne menait à rien, mais chaque soir que je ne pouvais pas passer à lui parler me manquait, j'avais envie de pouvoir lire ses mots et que mon sourire puisse apparaître à chacune de ses phrases. Sa pouvais paraître débile, incroyable ou inconcevable pour certains, j'aurais d'ailleurs pensé la même chose avant sa mais aujourd'hui tout avais changé. Il me faisais rire et j'arrivais à me dévoiler alors que d'habitude je ne restais dans le plus profond des silences... Je m'attachais à ces mots plus qu'a une simple apparence... Quand je n'allais pas bien, il savait quoi me dire pour que je puisse retrouver le sourire.
Les mois passèrent et on se parlais toujours autant sans jamais se lasser, la webcam permettait de nous voir mutuellement. Je sortais avec des garçons mais je ne ressentais rien, aucune envie de les voir ou de passer du temps avec eux. J'aurais préféré être sur mon ordi à piannoter sur mon clavier et à rigoler avec lui. Voilà maintenant les nouvelles grandes vacances, sa va faire maintenant un an que je parle avec lui et on ne s'est toujours pas revu... J'ai pas eu l'occasion d'aller sur Marseille même si lui m'a déja proposer de venic chez lui mais j'ai pas les moyens d'y aller et j'appréhende.

Appréhender quoi? Appréhender... L'image de quelqu'un qui ne serais pas exacte, d'être déçu de ce qu'il a pu me dire, de ne plus correspondre à ses attentes, de m'attacher encore plus que je le suis alors que pour lui finalement c'est plus la même chose... Voilà un an que je suis là à m'attacher à quelqu'un que je n'ai vu qu'une fois pendant une heure avec qui j'ai partagé un banc. J'ai voulu bien desfois de le supprimer ou de le bloquer mais j'y arrivais pas... On ne supprime pas quelqu'un de sa vie comme sa, parfois j'aurais préféré mais n'y suis jamais arrivée... Je suis dans le train, j'ai un long trajet qui m'attend, dans quelques heures je serais là-bas avec lui pour une semaine. Je dormirais chez lui, il a un clic-clac ou je pourrais dormir. J'ai peur mais je devais savoir si je tenais vraiment à lui comme je l'imaginais ou si tout sa n'étais qu'une lubie pour m'éloigner de la réalité. J'arrive sur le quai, je le vois, sourire aux lèvres, je m'avance avec ma grosse valise... Cette fois c'est moi.
Je ne sais pas quoi faire, alors je m'arrête et il s'avance à son tour. Quoi faire? L'embrasser? ... Trop tard, il s'en étais déja charger et je ne fus pas déçus du résultat un doux baiser tellement délicieux que j'en frissonne encore. Et maintenant il ne reste plus qu'a savoir comment va se passer cette semaine là-bas...


*Dites mois si vous voulez une suite ou pas... *
avatar
nOla
Vøtяe admiiи' ¢heяiie

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 28
Localisation : Toujours trOp loin de lui__x3
Emploi/loisirs : o_O
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 24/12/2007

| Ma Plume |
Livre Préféré: Et si c'étais vrai... de Marc Levy
Histoire en cours ?:

Voir le profil de l'utilisateur http://writing-for-exist.forums-actifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin des yeux, Loin du coeur?

Message  Evidence le Mer 27 Fév - 21:48

Ouiiii je veux une suite!
J'aime bien ta manière d'écrire, tu as un style bien à toi =)
fais juste attention aux fautes d'orthographe (l'ordi bugaiT , pas bugaiS ^^) Wink
avatar
Evidence

Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : # Imagine un Enfer glacial ...
Emploi/loisirs : Ecriture & Graphisme
Humeur : lunatique #
Date d'inscription : 27/02/2008

| Ma Plume |
Livre Préféré: Fascination/Tentation/Hésitation de Stephenie Meyer
Histoire en cours ?:

Voir le profil de l'utilisateur http://les-piiieds-sur-terre.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin des yeux, Loin du coeur?

Message  nOla le Mer 27 Fév - 22:09

lOl merki encore une fois Embarassed
J'adore écrire, j'ai des cahier et des cahier chez moi d'histoire ^^ Mais moi et les fautes d'ortographes ont a jamais fais deux hein... Mes comptes on les comptes par dizaine... Je rechercher quelqu'un qui voudrais corriger les fautes d'orthoraphe des différentes histoires mais bOn corriger les fautes d'ortographe c'est pas un passe temps géniale ^^
avatar
nOla
Vøtяe admiiи' ¢heяiie

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 28
Localisation : Toujours trOp loin de lui__x3
Emploi/loisirs : o_O
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 24/12/2007

| Ma Plume |
Livre Préféré: Et si c'étais vrai... de Marc Levy
Histoire en cours ?:

Voir le profil de l'utilisateur http://writing-for-exist.forums-actifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin des yeux, Loin du coeur?

Message  Evidence le Mer 27 Fév - 22:12

Ben moi ça me dérangerais pas mais je suis pas infaillible, je fais des fautes comme tout le monde ^^
J'pourais corriger au fur et à mesure que je lis ^^
avatar
Evidence

Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : # Imagine un Enfer glacial ...
Emploi/loisirs : Ecriture & Graphisme
Humeur : lunatique #
Date d'inscription : 27/02/2008

| Ma Plume |
Livre Préféré: Fascination/Tentation/Hésitation de Stephenie Meyer
Histoire en cours ?:

Voir le profil de l'utilisateur http://les-piiieds-sur-terre.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin des yeux, Loin du coeur?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum